A L’OMBRE DE SON BETON MONTPELLIER ARTIFICIALISE …

A L’OMBRE DE SON BETON MONTPELLIER ARTIFICIALISE SES SOLS ET AGGRAVE LE RISQUE INONDATION. Depuis cinquante ans on est passé de l’insouciance à l’incompétence et maintenant de l’incompétence à l’inconscience. Les recommandations des associations et des citoyens n’ont pas été prises en compte par les élus majoritaires du District, de l’Agglomération et de la Métropole. DES INDICATEURS ET DES CHIFFRES SUR L’ARTIFICIALISATION DES SOLS DU BASSIN VERSANT DU LEZ : Indicateurs pour mesurer la consommation des espaces, l’étalement urbain et les échanges…

Continuer la lectureA L’OMBRE DE SON BETON MONTPELLIER ARTIFICIALISE …
Lire la suite à propos de l’article Les Zones à faible émission (ZFE)
Attila est passé par là !

Les Zones à faible émission (ZFE)

Une application au climat Introduction Si l’application de ces mesures de restriction de la circulation automobile irait dans le bon sens, il reste à démontrer que leur application définitive en 2025 est trop proche et demanderait un délai supplémentaire jusqu’à 2030. Chaque propriétaire de véhicule automobile n’a pas les moyens d’en changer sur une durée aussi courte. L’emploi du terme Montpellier dans tout ce qui suit désigne la Métropole, ville et communes incluses dans le périmètre éponyme. Nous sommes un observateur piéton,…

Continuer la lectureLes Zones à faible émission (ZFE)

Un conteneur vertueux : le Compostainer

Article modifié le 5 octobre 2008. Revu le 28 novembre 2013. Le Président du Collectif Interassociatif des Déchets de l’Hérault (et habitant de Béziers,) est étonné d’apprendre que des conteneurs « à couvercle orange » aient été mis en place pour collecter les fermentescibles dans les communes de l’Agglo. Ces conteneurs sont absolument inadaptés à cette mission : ils laissent macérer dans leur jus les différents composants qui amorcent là une fermentation méthanique malodorante. La ville de Béziers a mis en place depuis 1992…

Continuer la lectureUn conteneur vertueux : le Compostainer

Méthanisation : dangers et nuisances d’une usine

InfoSous l’appellation «Unité de méthanisation», l’Agglomération de Montpellier déguise une méga-usine de traitement de déchets de 203.000 tonnes/an de capacité (1ère tranche !) qui comportera huit méthaniseurs suisses d’une capacité totale de 100.000 tonnes/an. La réalisation de ce monstre industriel, unique en France, a été confiée à la Société Vinci-Environnement et se situe dans la Zone d’Aménagements Concertés (ZAC) de Garosud, à 50 mètres d’habitations et d’ateliers ou de magasins d’activités artisanales et commerciales. Ceci aussi est unique en France.L’application du principe…

Continuer la lectureMéthanisation : dangers et nuisances d’une usine

Incinération ou méthanisation ?

IncinérationUn incinérateur peut recevoir des ordures en vrac, non-trièes. La combustion est meilleure si les déchets ne sont pas triés et épurés de tout ce qui peut être recyclé, récupéré et réutilisé (matière organique, plastiques, papiers-cartons, ...). Ceci ne justifie nullement les graves inconvénient de ce type de traitement que nous qualifions toujours d’abomination, d'aberration environnementale anti-écologique et anti-économique. Il faut du combustible (fuel) pour faire brûler des matiéres incombustibles à PCI nul ou faible).MéthanisationUn méthaniseur ne fonctionne bien que si la…

Continuer la lectureIncinération ou méthanisation ?

Méthanisation : le processus industriel de traitement

InfoLe processus industriel de méthanisation consiste à injecter dans un cylindre entièrement clos la matière fermentescible. C’est un processus continu qui implique : un ensemencement préalable du cylindre avec des boues de station d’épuration riches en germes anaérobies,un brassage des matières à traiter,le maintien à température constante du mélange,le soutirage du biogaz produit et son éventuel stockage.le soutirage du digestat et son traitement par maturation en vue de sa transformation en compost.Selon la technologie utilisée les cylindres sont :verticaux (technologie Valorga International,…

Continuer la lectureMéthanisation : le processus industriel de traitement

Amétyst : mélange de déchets triès par ailleurs

 L’usine de traitement des ordures ménagères de Montpellier a été baptisée « Amétyst » par son papa feu Georges Frèche. Le violet de l’amétyste est voisin du bleu (un mélange de rouge et de bleu, peut-être pour que nous n’y voyions que du bleu ? !1 - Bref historiqueInitialement prévue pour traiter 203.000 tonnes/an de déchets (33.000 en biodéchets avec 2 méthaniseurs et 170.000 tonnes/en OMR avec 6 méthaniseurs), Amétyst n’en traite plus que 140.000 d’un mélange d’OMR.1.1 - Le mélange des déchets triés…

Continuer la lectureAmétyst : mélange de déchets triès par ailleurs

Amétyst : 2e controverse : Agglo contre le tri à la source

Nous avons revu cet article publié en 2017. Nous estimons qu'il est toujours d'actualité IntroductionNous avons déjà expliqué que l’unité de méthanisation « Amétyst » est en réalité une usine de traitement mécano-biologique comprenant :un prétraitement mécanique qui prétend trier par des moyens mécaniques des déchets dits résiduels (résultat du tri à la source), en réalité des déchets bruts qui n’ont fait l’objet d’aucun tri, prétraitement destiné à extraire la fraction fermentescible des ordures ménagères (FFOM)un traitement biologique par digesteurs Kompogas AXPO® de cette FFOM,une…

Continuer la lectureAmétyst : 2e controverse : Agglo contre le tri à la source

Réponse à M. Alain Sautet

Info Monsieur André SAUTET, Directeur territorial Languedoc-Roussillon chez GRDF (d’après LinkedLN)  porte des jugements de valeur sur le fonctionnement du monstre Amétyst dans le quotidien Midi-Libre du 3 avril 2018. Il commente la mission de GRDF et parle d’un gaz renouvelable ! Il souligne le rôle de ce monstre du TMB dans la production de gaz renouvelable en assimilant le biogaz au GNV (gaz naturel de véhicule ?). A quel titre Monsieur Sautet se permet-il de venir au secours du « Monstre…

Continuer la lectureRéponse à M. Alain Sautet