En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   La terre n'aime pas le sang ni les ordures   Agrippa d'Aubigné
Texte à méditer :   Voyez-vous, dans la vie il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions les suivent.     Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu'à la connaître.    Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Résistez, résistez, résistez : résister s'écrit au présent.   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Il y a toujours de l'espoir, surtout contre un adversaire qui croit que l'arrogance suffit à gagner les guerres   Roger Mc-Bride Allen (Stars Wars n° 21)
Texte à méditer :   L'Ecologie ce n'est pas une punition, c'est une opportunité, une solution à la crise.   Nathalie Kosciusko-Morizet (Ripostes, 1/06/2008)
Texte à méditer :   Détrôner un tyran est le début d'un processus long et difficile   Princesse Leia (StarWars)
Texte à méditer :   C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   L'Ecologie : la science de l'impossible faite par des incompétents (une boutade) !   Anonyme
Texte à méditer :   Il y une écologie des discours, une écologie de l'affichage et il y a une écologie du courage   Yannick Jadot (député européen)
Texte à méditer :   Nous n'héritons pas de la Terre de nos ancêtres mais nous l'empruntons à nos enfants   Antoine de Saint-Exupéry
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succés.   Baden-Powell
Texte à méditer :   La répétiton d'actes illégitimes ne saurait créer un usage légitime. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.   Reine de Hollande
Texte à méditer :   Ils ne savaient pas que c'est impossible, alors ils l'ont fait.   Mark Twain
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
 
 

Nouvelles

pinocchio_surpris_200x348.gifDésormais MMM exporte ses déchets - le 10/12/2019 ¤ 07:26 par RGimilio

Le journal gratuit "20 minutes" du lundi 2 décembre 2019 annonce "Désormais, on exporte nos déchets". Á l'ODAM, nous ne faisons pas partie du « on » car nous ne cessons de dénoncer depuis 14 ans l'incurie qui consiste à vouloir enfouir à tout prix vos-nos déchets sans les trier ou sans les recycler. Le « Zéro déchets zéro gaspillages » des vrais écologistes et citoyens, dont nous prétendons faire partie, n'a pas été compris par le Président de la Métropole qui prétend faire de l'Écologie parce qu'il veut peindre en vert (écoblanchiment ou greewashing). Il est même allé devant un comité de l'ONU prétendre avoir déclaré l'urgence climatique.  Or, il y a loin des paroles aux actes à Montpellier et dans sa métropole. Notre observatoire est là pour remettre les pendules à l'heure, surtout à l'approche des élections municipales de 2020. L'ODAM ne fait pas de politique partisane mais se réfère à la science qui fonde le fonctionnement des écosystèmes. Traitement des eaux usées comme tri des déchets, l'ODAM ne cesse depuis 15 ans de fournir des solutions écologiques face aux industriels qui prétendent que leurs usines règlent les problèmes par de savantes mécaniques approuvées par les autorités préfectorales qui leur délivrent des permis d'exploiter.

On nous, on vous ment. A l'ODAM, nous ne cessons de lancer des alertes, unis avec nos partenaires citoyens au sein du CIDES34.

Nous avons participé à l'enquête d'utilité publique de l'extension de la station d'épuration des eaux usées « Maera » dont l'émissaire en mer (tuyau d'évacuation) rejette en mer, à 12 km au large Palavas, des effluents insuffisamment épurés, de l'eau précieuse si elle était bien épurée. Les techniques existent, les Commissaires enquêteurs on fait mine de nous écouter puis ont ignoré nos critiques et nos propositions, donnant un avis favorable à ce qui était présenté comme une modernisation et qui était en fait une extension de 390.000 équivalents-habitants à 600.000 équivalents-habitants. Vous avez dit "urgence climatique" ?.

Les déchets qui entrent dans l'usine de tri mécanique «Amétyst » (120.000 tonnes/an) ne subissent qu'un traitement incomplet où la fraction triée par les citoyens est mélangée (Tout BRS) avec les déchets non-triés baptisés à tort « déchets résiduels ». Il sort 100.000 tonnes qui continuent à fermenter dans « la décharge à ciel ouvert de la métropole ». Il s'en dégage du méthane, puissant gaz à effet de serre qui aggrave le changement climatique. Vous avez dit "urgence climatique" ?

On nous gruge, on nous trompe, on veut nous faire croire à l'écologie !

Sans rancune, meilleure santé à Monsieur Philippe SAUREL.


maera_vignette.jpgGribouille pas mort ! - le 20/11/2019 ¤ 19:44 par Asterix34

Comme à l'armée de papa ? L'ordre donné, on attend le contre-ordre ! ? Un avis favorable donné par des Commissaires enquêteurs qui on fait semblant de nous écouter lors de l'enquête d'utilité publique de la modernisation de Maera (en réalité une extension de capacité). Un jour après, le Président de Montpellier-Métropole annonce l'abandon du projet ! En séance du Conseil de métropole !

Gribouille ? Pinocchio ? Polichinelle ? Quelle est cette politique qui nous ridiculise ? 

pinocchio_se_noie_200x266.gif


maera_step_pilote180x177.jpgMMM retire le projet d'extension de Maera - le 18/11/2019 ¤ 17:01 par RGimilio

Un coup de thèatre ! Dans sa séance du 18 novembre 2019 (cliquez sur ce lien), un coup de théatre ! Après d'aimables échanges entre anciens compères et copains, nous avons été surpris d'apprendre que le projet de modernisation de la Station d'Epuration des Eaux Usées (STEP) « Maera » la néréide. Comment Monsieur le Président de Montpellier-Méditérrannée-Métropole (3M ou MMM) a annoncé l'arrêt de la procédure de modernisation de Maera ! Pour des motifs écologiques ! Un vif échange aigre-doux entre le Président et le Maire de Lattes.  Quel spectacle, quel cirque ! Un triste spectacle d'un maire faisant une leçon d'écologie au Président !

C'est un malentendu d'après le Président de MMM.

Les Commissaires enquêteurs ont travaillé ... pour le roi de Prusse.

Raymond GIMILIO
Président de l'ODAM
Conseiller du CIDES34


Lattes le 15 novembre 2019

Bien que convaincus que cette enquête publique serait validée, comme toutes les précédentes d’ailleurs, c’est avec une énorme désillusion que nous portons à votre connaissance  les  CONCLUSIONS MOTIVEES DE LA COMMISSION D’ENQUETE MAERA

La commission d’enquête émet, à l’unanimité de ses membres, un « AVİS FAVORABLE » à la déclaration de projet emportant la mise en compatibilité du PLU de la commune de Lattes présentée par Montpellier Méditerranée Métropole, dans le cadre du projet de modernisation de la station de traitement des eaux usées Maera.

http://www.herault.gouv.fr/Publications/Consultation-du-public/Enquetes-publiques2/Dossier-modernisation-station-de-traitement-des-eaux-usees-MAERA-a-LATTES-Montpellier-Mediterranee-Metropole/Rapport-et-conclusions-motivees-de-la-commission-d-enquete-MAERA

Le manque de vision à moyen et long terme de 3M est déconcertante, tout comme la gestion de la décharge du Thôt, de l’usine Mécanique Amétyst, la première rénovation  et d’extension de Maera, le doublement de l’A9…  Encore une fois ce sont les citoyens qui en supportent et en supporteront les conséquences environnementales et financières.

Je ne trouve toujours pas les réponses objectives et réelles à mes questions. Je n’ai encore eu le temps d’en faire une analyse globale.

Je confirme que les enjeux sont mal évalués et les objectifs ne répondent pas aux vrais besoins. L’intérêt général n’est pas pris en compte,  le risque d’inondation est minimisé, les coûts sont très importants et les pollutions seront toujours présentes.

Faut-il remettre en cause l’indépendance du commissaire enquêteur ?  Personnellement je dis OUI.

J’ai d’ailleurs informé les commissaires enquêteurs en présence du Maire de Lattes que cette enquête publique serait validée comme toutes les précédentes.

Pour information :

https://www.actu-environnement.com/ae/news/radiation-commissaire-enqueteur-debat-fonctionnement-enquetes-publiques-32775.php4

Jacky CHANTON


logos/ODAM_nov_cadre_100x100.GIFLe projet de PRPGD Occitanie est consultable - le 17/09/2019 ¤ 10:30 par RGimilio

Le projet de Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets de notre région, l'Occitanie. Cliquez ce lien https://www.laregion.fr/PRPGD pour accèder aux documents.

L'ODAM a participé.


Incendie estivaux près de chez nous - le 26/08/2019 ¤ 11:33 par Raymond_Gimilio
  • 14 au 15 juillet 2019 - Dans la nuit, incendie de la décharge de Castries (Métropole de Montpellier) : aucun média n'en parle, silence radio !
  • 4 août 2019 - Un incendie s'est déclaré vers 14h30, ce dimanche dans des bennes de déchets, sur le site du centre de tri de la société Nicollin, quartier de Garosud, à Montpellier (Entreprise privée) : qui en a été informé par les médias ?
  • 24 08 2019 - Hérault : incendie en cours à l'usine Delta Recyclage de Lansargues, trois entrepôts en partie détruits (Communauté de communes de l’Etang de l’Or) : Midi-Libre lui consacre un article, FR3 en diffuse les images ! Ce n'est pas dans notre métropole.

Une usine de méthanisation a brûlé quelque part en France !

Oui, les déchets ça brûle ! Contrairement à ce qu'on nous serine.


logos/ODAM_nov_cadre_100x100.GIFUn cercle vicieux - le 25/07/2019 ¤ 19:17 par RGimilio

La canicule réchauffe notre environnement. Il fait chaud et nous mettons les climatiseurs à fond les manettes. La consommation d'électricité augmente, on vient de passer un pic de consommation, car pour refroidir, il faut de l'énergie. A même moment, on nous dit que les centrales nucléaires qui produisent cette électricité ne peuvent plus être refroidies correctement car la température des rivières, lacs et fleuves où elles puisent leur eau de refroidissement est trop chaude ! Elles ne peuvent réchauffer trop l'eau qu'elles rejettent dans les rivières, lacs et fleuves pour ne pas provoquer une catastrophe. Deux centrales françaises donc arrêté leur production ! Et les autres ?

C'est un mauvais cercle : un cercle vicieux ! Un réacteur nucléaire qui ne refroidit plus doit être stoppé avant qu'il ne s'emballe et ... ? !

Les engrais généreusement répandus dans les champs sont entraînés par les eaux de pluie vers les mers où ils vont profiter aux algues vertes qui vont prolifèrer (vs Bretagne p.e.). Ces algues meurent sur le rivage, se décomposent en libérant de l'hydrogène sulfuré toxique (H2S) et du méthane (gaz à effet de serre 24 fois plus nocif que le gaz carbonique). Les déchets que nous déversons dans les décharges libèrent eux aussi du méthane.

La route en panneaux solaires, une catastrophe ! Et on nous annonce que la fonte du permasfrost (pergèlisol) est en avance de 70 ans sur les prévisions. Cette fonte libère des gaz à effet de serre qui vont continuer à accélérer le réchauffement climatique !

Connaissez vous la notion de cercle vicieux ? Nous y sommes en plein dedans !

Nous devons changer de paradigme. Combien de canicules pour faire changer Monsieur Donald Trump ? Combien de morts pour qu'enfin on comprenne que ce n'est pas pour demain, c'est aujourd'hui ! Heute abend mein Herr !

Raymond GIMILIO
Docteur en sciences biologiques mention écologie (1971)
Ancien chargé d'études HN (Ministère de l'Environnement 1980-1996)


On devrait .... - le 23/07/2019 ¤ 15:18 par RBFabregues

A mon avis, non seulement on devrait programmet l'arrêt des incinérateurs, et en premier lieu, interdire l'apport de déchets organiques humides.

RB

NB de l'ODAM : on est bien d'accord avec toi René mais la DREAL fait de la résistance. On en parlera au nouveau Préfet. Messieurs les hommes politiques (ministres, députés, sénateurs, ...) il faut voter l'urgence écologique et climatique, d'URGENCE ! Ça suffit des Yaka et des Hifo ! C'est maintenant, les spécialistes disent que la fonte du permafrost est en avance de 70 ans ! Une catastrophe est là, à nos portes !


Un nouveau préfet prendra ses fonctions - le 23/07/2019 ¤ 14:44 par RGimilio

Un nouveau préfet prendra ses fonctions à Montpellier le 1er septembre 2019. Nous souhaitons la bienvenue à l'ancien officier de la Gendarmerie nationale Jacques Witkowski. La photo de Midi Libre du 17 juillet 2019 montre un képi étoilé de général, directeur général de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises.

Nous espèrons que les lois et la réglementation des déchets seront appliqués de façon plus ferme et plus conforme à la politique de « Zéro déchets zéro gaspillage » et que nous verrons du nouveau conformément à l'esprit du nouveau plan régional de gestion et de prévention des déchets en cours de finalisation.

Raymond Gimilio
Président de l'ODAM
Ancien chargé de mission HN au Ministère de l'Environnement-Ecologie


dechets_ultimes_cadre_noel100x71.jpgConséquences de l'incendie de l'ISDND de Castries - le 19/07/2019 ¤ 07:40 par   Raymond_Gimilio

Notre attention a été à nouveau attirée sur l'ISDND de Castries mais de façon dramatique par l'incendie de la nuit du 14 au 15 juillet 2019. Nous avions il y a quelques jours déposé notre contribution devant le président de la Commission d'enquête d'utilité publique du Plan régional de Prévention et de Gestion des Déchets de la Région

 Nous avions attiré l'attention du commissaire enquêteur sur le fait que ces décharges pompeusement dénommées IS-Déchets-Non-Dangereux n'étaient pas sans danger comme les déchets qui y étaient déposés.

Tout le mal vient de la définition à géométrie variable de « déchets ultimes », de l'ambiguïté de la définition de « déchet inerte » et de la dénomination imprécise de « déchet non-dangereux ». Ces déchets ne sont ni ultimes, ni inertes ni non-dangereux. La preuve : ils brûlent et les images communiquées par Lucile Legendre le montrent (cliquez sur ce lien).

Nos médias locaux dormaient profondément : aucun n'a relaté l'incident gravissime qui aurait pu enflammer la garrigue (OUTEZ Midi Libre, FR3, ...). Le lendemain matin, nous étions le long de la clôture de la carrière GSM qui abrite la décharge et nous avons tiré nos photos. Elles seront publiées dans notre blog. A suiver

Raymond GIMILIO
Président de l'ODAM
Ancien chargé de mission HN Ministère de l'Environnement