En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   La terre n'aime pas le sang ni les ordures   Agrippa d'Aubigné
Texte à méditer :   Voyez-vous, dans la vie il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions les suivent.     Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu'à la connaître.    Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Résistez, résistez, résistez : résister s'écrit au présent.   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Il y a toujours de l'espoir, surtout contre un adversaire qui croit que l'arrogance suffit à gagner les guerres   Roger Mc-Bride Allen (Stars Wars n° 21)
Texte à méditer :   L'Ecologie ce n'est pas une punition, c'est une opportunité, une solution à la crise.   Nathalie Kosciusko-Morizet (Ripostes, 1/06/2008)
Texte à méditer :   Détrôner un tyran est le début d'un processus long et difficile   Princesse Leia (StarWars)
Texte à méditer :   C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   L'Ecologie : la science de l'impossible faite par des incompétents (une boutade) !   Anonyme
Texte à méditer :   Il y une écologie des discours, une écologie de l'affichage et il y a une écologie du courage   Yannick Jadot (député européen)
Texte à méditer :   Nous n'héritons pas de la Terre de nos ancêtres mais nous l'empruntons à nos enfants   Antoine de Saint-Exupéry
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succés.   Baden-Powell
Texte à méditer :   La répétiton d'actes illégitimes ne saurait créer un usage légitime. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.   Reine de Hollande
Texte à méditer :   Ils ne savaient pas que c'est impossible, alors ils l'ont fait.   Mark Twain
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
 
 

Nouvelles

logos/ODAM_nov_cadre_100x100.GIFUn cercle vicieux - le 25/07/2019 ¤ 19:17 par RGimilio

La canicule réchauffe notre environnement. Il fait chaud et nous mettons les climatiseurs à fond les manettes. La consommation d'électricité augmente, on vient de passer un pic de consommation, car pour refroidir, il faut de l'énergie. A même moment, on nous dit que les centrales nucléaires qui produisent cette électricité ne peuvent plus être refroidies correctement car la température des rivières, lacs et fleuves où elles puisent leur eau de refroidissement est trop chaude ! Elles ne peuvent réchauffer trop l'eau qu'elles rejettent dans les rivières, lacs et fleuves pour ne pas provoquer une catastrophe. Deux centrales françaises donc arrêté leur production ! Et les autres ?

C'est un mauvais cercle : un cercle vicieux ! Un réacteur nucléaire qui ne refroidit plus doit être stoppé avant qu'il ne s'emballe et ... ? !

Les engrais généreusement répandus dans les champs sont entraînés par les eaux de pluie vers les mers où ils vont profiter aux algues vertes qui vont prolifèrer (vs Bretagne p.e.). Ces algues meurent sur le rivage, se décomposent en libérant de l'hydrogène sulfuré toxique (H2S) et du méthane (gaz à effet de serre 24 fois plus nocif que le gaz carbonique). Les déchets que nous déversons dans les décharges libèrent eux aussi du méthane.

La route en panneaux solaires, une catastrophe ! Et on nous annonce que la fonte du permasfrost (pergèlisol) est en avance de 70 ans sur les prévisions. Cette fonte libère des gaz à effet de serre qui vont continuer à accélérer le réchauffement climatique !

Connaissez vous la notion de cercle vicieux ? Nous y sommes en plein dedans !

Nous devons changer de paradigme. Combien de canicules pour faire changer Monsieur Donald Trump ? Combien de morts pour qu'enfin on comprenne que ce n'est pas pour demain, c'est aujourd'hui ! Heute abend mein Herr !

Raymond GIMILIO
Docteur en sciences biologiques mention écologie (1971)
Ancien chargé d'études HN (Ministère de l'Environnement 1980-1996)