En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   La terre n'aime pas le sang ni les ordures   Agrippa d'Aubigné
Texte à méditer :   Voyez-vous, dans la vie il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions les suivent.     Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu'à la connaître.    Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Résistez, résistez, résistez : résister s'écrit au présent.   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Il y a toujours de l'espoir, surtout contre un adversaire qui croit que l'arrogance suffit à gagner les guerres   Roger Mc-Bride Allen (Stars Wars n° 21)
Texte à méditer :   L'Ecologie ce n'est pas une punition, c'est une opportunité, une solution à la crise.   Nathalie Kosciusko-Morizet (Ripostes, 1/06/2008)
Texte à méditer :   Détrôner un tyran est le début d'un processus long et difficile   Princesse Leia (StarWars)
Texte à méditer :   C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   L'Ecologie : la science de l'impossible faite par des incompétents (une boutade) !   Anonyme
Texte à méditer :   Il y une écologie des discours, une écologie de l'affichage et il y a une écologie du courage   Yannick Jadot (député européen)
Texte à méditer :   Nous n'héritons pas de la Terre de nos ancêtres mais nous l'empruntons à nos enfants   Antoine de Saint-Exupéry
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succés.   Baden-Powell
Texte à méditer :   La répétiton d'actes illégitimes ne saurait créer un usage légitime. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.   Reine de Hollande
Texte à méditer :   Ils ne savaient pas que c'est impossible, alors ils l'ont fait.   Mark Twain
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Economie circulaire
 
 
 
 

Blog - Economie circulaire


Connectés : ( personne )
Snif !!!

Les établissements de restauration rapide (fast-foods) rappelés à l'ordre  -  par   RGimilio

bandeau_MTES.jpg

Madame Brune POIRSON, Secrétaire d'état à l'environnement, a reçu aujourd'hui, à se demande, les patrons des principales chaînes de restauration rapide (fast-food) pour leur rappeler leurs obligations en matière de gestion des déchets et leur fixer un calendrier d'action précis concernant  5 flux de déchets recyclables:

  • papier/carton,
  • métaux,
  • plastique,
  • verre,
  • bois.

et

  • bio-déchets (déchets alimentaires).

5_flux.jpg selon le MTES

Elle a déclaré « Il ne viendrait à l'idée d'aucune restaurant de transiger sur les règles d'hygiène. Il doit en être de même concernant le tri des déchets. Le tri est l'hygiène environnementale. En lien avec les élus locaux, nous serons intransigeants dans la mise en oeuvre des sanctions administratives et pénales prévues par la loi en cas de manquements. »

Brune Poirson

Selon le schéma ci-dessus, les sanctions risquent d'être lourdes.

Ces manquements (souligne le site du Ministère) sont d'autant plus intolérables que de très nombreuses enseignes n'hésitent pas, à travers un marketing intense, à communiquer sur leurs performances écologiques supposées auprès de leurs clients.

La France s'est dotée en avril 2018 d'une grande stratégie pour l'économie circulaire, laquelle fixe comme principal objectif de s'assurer que les grandes entreprises et les administrations respectent bien le tri « 5 Flux » ainsi que le tri des déchets alimentaires lesquels, s'ils sont collectés, peuvent être recyclés en composts et / ou produire de l'énergie par méthanisation. La prochaine loi sur l'économie circulaire visera à renforcer certaines obligations de tri à la source (il serait temps à Montpellier-Métropole !) en imposant la production de certificats par ces entreprises ainsi que d'encourager la valorisation vertueuse des biodéchets (à Montpellier, on les re-mélange à des déchets appelés à tort résiduels).

Le calendrier fixé est le suivant :

  • D'ici fin mars, les entreprises (présentes ou absentes à la réunion) devront communiquer au ministère leur stratégie de mise en conformité avec la réglementation en matière de tri 5 flux et de collecte de déchets alimentaires.
  • Fin avril, après étude approfondie des différentes stratégies remises, les entreprises seront convoquées pour présenter et faire valider le contenu de leur feuille de route.
  • A la rentrée de septembre, un premier point d'étape de mise en œuvre concrète des stratégies sera réalisé.

A Montpellier-Métropole, rien n'a émergé dans les organes de communication de 3M. Pourtant, le ministre a parlé des élus locaux et de leur implication dans le processus.

Téléchargez le document sur les 5 flux de déchets et sa mise en oeuvre dans la restauration rapide.

bandeau_MTES.jpg

Madame Brune POIRSON, Secrétaire d'état à l'environnement, a reçu aujourd'hui, à se demande, les patrons des principales chaînes de restauration rapide (fast-food) pour leur rappeler leurs obligations en matière de gestion des déchets et leur fixer un calendrier d'action précis concernant  5 flux de déchets recyclables:

  • papier/carton,
  • métaux,
  • plastique,
  • verre,
  • bois.

et

  • bio-déchets (déchets alimentaires).

5_flux.jpg selon le MTES

Elle a déclaré « Il ne viendrait à l'idée d'aucune restaurant de transiger sur les règles d'hygiène. Il doit en être de même concernant le tri des déchets. Le tri est l'hygiène environnementale. En lien avec les élus locaux, nous serons intransigeants dans la mise en oeuvre des sanctions administratives et pénales prévues par la loi en cas de manquements. »

Brune Poirson

Selon le schéma ci-dessus, les sanctions risquent d'être lourdes.

Ces manquements (souligne le site du Ministère) sont d'autant plus intolérables que de très nombreuses enseignes n'hésitent pas, à travers un marketing intense, à communiquer sur leurs performances écologiques supposées auprès de leurs clients.

La France s'est dotée en avril 2018 d'une grande stratégie pour l'économie circulaire, laquelle fixe comme principal objectif de s'assurer que les grandes entreprises et les administrations respectent bien le tri « 5 Flux » ainsi que le tri des déchets alimentaires lesquels, s'ils sont collectés, peuvent être recyclés en composts et / ou produire de l'énergie par méthanisation. La prochaine loi sur l'économie circulaire visera à renforcer certaines obligations de tri à la source (il serait temps à Montpellier-Métropole !) en imposant la production de certificats par ces entreprises ainsi que d'encourager la valorisation vertueuse des biodéchets (à Montpellier, on les re-mélange à des déchets appelés à tort résiduels).

Le calendrier fixé est le suivant :

  • D'ici fin mars, les entreprises (présentes ou absentes à la réunion) devront communiquer au ministère leur stratégie de mise en conformité avec la réglementation en matière de tri 5 flux et de collecte de déchets alimentaires.
  • Fin avril, après étude approfondie des différentes stratégies remises, les entreprises seront convoquées pour présenter et faire valider le contenu de leur feuille de route.
  • A la rentrée de septembre, un premier point d'étape de mise en œuvre concrète des stratégies sera réalisé.

A Montpellier-Métropole, rien n'a émergé dans les organes de communication de 3M. Pourtant, le ministre a parlé des élus locaux et de leur implication dans le processus.

Téléchargez le document sur les 5 flux de déchets et sa mise en oeuvre dans la restauration rapide.

Fermer

Publié le 27/04/2019 ¤ 19:38   | |    |


Commentaires

Réaction n°1 

 par Asterix34090 le 27/04/2019 ¤ 21:19

Mac-Do et Burger-King pour les principaux ! Ecrivez leur ! N'hésitez pas.