En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   La terre n'aime pas le sang ni les ordures   Agrippa d'Aubigné
Texte à méditer :   Voyez-vous, dans la vie il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions les suivent.     Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu'à la connaître.    Antoine de Saint-Exupèry
Texte à méditer :   Résistez, résistez, résistez : résister s'écrit au présent.   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Il y a toujours de l'espoir, surtout contre un adversaire qui croit que l'arrogance suffit à gagner les guerres   Roger Mc-Bride Allen (Stars Wars n° 21)
Texte à méditer :   L'Ecologie ce n'est pas une punition, c'est une opportunité, une solution à la crise.   Nathalie Kosciusko-Morizet (Ripostes, 1/06/2008)
Texte à méditer :   Détrôner un tyran est le début d'un processus long et difficile   Princesse Leia (StarWars)
Texte à méditer :   C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   L'Ecologie : la science de l'impossible faite par des incompétents (une boutade) !   Anonyme
Texte à méditer :   Il y une écologie des discours, une écologie de l'affichage et il y a une écologie du courage   Yannick Jadot (député européen)
Texte à méditer :   Nous n'héritons pas de la Terre de nos ancêtres mais nous l'empruntons à nos enfants   Antoine de Saint-Exupéry
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succés.   Baden-Powell
Texte à méditer :   La répétiton d'actes illégitimes ne saurait créer un usage légitime. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.   Reine de Hollande
Texte à méditer :   Ils ne savaient pas que c'est impossible, alors ils l'ont fait.   Mark Twain
 
 

Accès à ce site et navigation

Consultez la "FAQ". Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). Cliquez sur le menu horizontal ci-dessous pour le guide du site. Pour le moment, l'accès au Forum est libre, lisez la Charte du Forum : le modérateur veille à éliminer les incivilités. Le respect de tous est indispensable, la défense de notre environnement est une chose trop sérieuse pour admettre des fantaisies.

 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog
 

Derniers billets

Rubriques

Calendrier du blog

01-2020 Février 2020
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Blog

Tous les billets
logos/logo97x97.jpgRetour sur l'ISDND de Castries  -  par RGimilio

 

L’installation de stockage de déchets non-dangereux (ISDND) fait partie du « système de traitement des déchets ménagers de Montpellier-Méditerranée-Métropole » (STDM-3M). Dans le numéro 46 de MMAG (le M de Méditerranée aurait disparu ?) pages 27 à 33, le journaliste qui prête sa plume à Mme Valérie Barthas-Orsal se livre à une opération de communication à laquelle nous commençons à être accoutumés : l’écoblanchiment (green-washing). Enfin, on nous annonce le nouveau centre de tri « Déméter » II (19,3 M€ seulement, pp. 28-29). On oublie de parler d’endroits moins reluisants comme la carrière GSM (ex Pastor) sur la commune de Castries. Un membre de l’ACIDC nous a expliqué comment l’exploitant de cet ISDND (installation de stockage de déchets non-dangereux exploitée par Montpellier-Méditerranée-Métropole) nous concocte une belle bombe à retardement. Rappelons les faits.

 

1 - La puanteur du site

 

L’exploitant de l’ISDND de Castries a fermé un premier casier de dépôt d’ordures ménagères et continue à remplir un 2e casier dont on nous annonce bientôt la fermeture. Cette ISDND ne doit recevoir que des déchets ultimes. Or, la définition du déchet ultime est à géométrie variable ! « Mal nommer les choses ajoute au malheur du monde » (Albert Camus). Ce qui sort de l’usine « AMéTYST » de Montpellier est une matière supposée être du « stabilisat » (aucune définition du terme trouvée) : c’est un concept industriel, le résultat de la méthanisation (traitement « biologique ») de digestats issus du tri mécanique dit TMB. Tri mécanique plus traitement biologique égale TMTB qui produit du stabilisat ?

 

2 - Stabilisat mal stabilisé

 

Ce stabilisat mal stabilisé, convoyé depuis Montpellier dans des camions-bennes bien bâchés emprunte le Lien (nord de Montpellier). S’il n’existe aucune réglementation sur l’appréciation de degré de stabilisation, Montpellier-Méditerranée-Métropole devait avoir une position morale lui faisant obligation de contrôler ce que fait son délégataire exploitant de l’usine « Amétyst » (SUEZ-SITA-NOVERGIE) qui laisse partir vers l’ISDND des matières qui continuent à fermenter et donc à puer ! De plus, d’un casier non-couvert (le 2e), du méthane (CH4) s’échappe dans l’atmosphère, gaz à effet de serre 4 fois plus actif dans la perturbation du climat que le gaz carbonique (CO2). Un gaz énergétique perdu pour la transition énergétique et la valorisation dito ! Or, la pluie qui tombe de temps en temps humidifie le tas d’ordures et active la fermentation et la puanteur. Ce n'est pas très écologique Montpellier-Méditerrannée-Métropole !

 

3 - Une bombe à retardement

 

L’exploitant de la décharge a trouvé la parade pour les odeurs de l’ISDND : il assèche le tas de stabilisats en drainant les lixiviats (selon un des experts de l’ODAM qui vit à Castries). L’assèchement oblige à pomper, pomper, pomper, jusqu’à ce que le tas sera recouvert d’un toit réputé imperméable, comme au Thôt ? Et quand nous aurons tourné le dos, l’eau reviendra car on n’aura pas entretenu la couverture, le tas fermentera de nouveau et risquera d’exploser ! Boum !

Pour mieux comprendre, nous avons commenté une vue tirée d'un rapport d'activité 2017 de MMM. Cette vue fait partie d'une diapositive  d'un diaporama qui sera présenté le 13 février prochain au local de « La Carmagnole » (rue Haguenot 34070 Montpellier).

vue_2e_casier_commenteee_400x345.jpg

Extrait du rapport d'activité 2017 de l'exploitant revue et corrigée par l'ODAM.

----

Raymond GIMILIO
Président

Publié le 06/04/2019 ! 11:54  - 1 commentaire - 1 commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
logos/logo97x97.jpgUne erreur dans les chiffres ?  -  par RGimilio

Le numéro 46 du magazine « MMMag »  de février 2019 (pages 26-27) a soulevé des cris d'horreur quand je l'ai présenté à mes amis d'une grande fédération de défense de l'Environnement qui a une envergure régionale et nationale.

Sous le charmant sourire de Mme Valérie BARTHAS-ORSAL, vice-présidente à la prévention des déchets et à la propreté de l'espace public, adjointe au Maire de Montpellier (page 27), il est écrit « En moyenne, chaque habitant de la Métropole produit près de 600 kg de déchets par an. Que ce sont des ordures ménagères collectées au pied des habitations, des encombrants ou résidus divers directement apportés dans les points propreté, ce sont autant de produits à valoriser. ».

Horreur, m'ont dit mes collègues qui venaient des quatre coins de notre ex region LR, 600 kg, quelle horreur ! Ils ont mal lu et de retour devant mon ordi, j'ai relu et compris qu'il s'agirait bien de TOUS nos déchets ! J'ai interrogé l'ADEME et obtenue le chiffre moyen de 360 kg de déchets ménagers par habitant et par an, en France. Tout le monde connait l'expression « Montpellier la Surdouée » et le goût de nos édiles pour les chiffres ronflants ! J'en déduis que 360 ôté de 600 égale 240. Il y aurait, en plus des 360 kg réglementaires moyens, 240 kg d'encombrants ou de résidus divers ! Si je veux bien admettre que je jette 1 kg/jour de déchets ménagers, soit 365 kg/an, je ne me sois pas porter à la déchetterie 4,62 kg d'encombrants par semaine. Mes cartons et autres recyclables sont soigneusement rangés chaque semaine dans la poubelle jaune de mon immeuble, celle qui part vers Déméter. Demeurant en immeuble collectif, je ne peux composter !

C'est bien d'affirmer que le tri des déchets « ... il s'agit de l'affaire de tous. » ! Y compris en premier lieu l'affaire des élus et de Mme Barthas-Orsal. Oui, Madame : depuis plus de 14 ans, à Montpellier-la-Surdouée, nous faisons du sur-place, à l'image de ces acteurs de théatre qui chantent « marchons, marchons » et n'avancent pas ! Vous faites de la communication, pas de l'action. Montpellier-Métropole fait de l'éco-blanchiment !

Nous avons dénoncé ici, sur ce site, l'opération de mélange des bio-déchets avec les résultats du tri mécanique, pour "améliorer" le process de l'usine Amétyst, nous avons réussi à en saisir le Préfet. Cause toujours, tu m'intéresse. La loi bafouée, les recommandations de l'ADEME ? Un nouveau centre de tri  va être construit, Déméter II ? Il en faudrait un autre, au minimum ! Il faut fermer le tri mécanique (TMB) d'Amétyst et ne pas renouveler la DSP. Vous vous en moquez ! 

Il faut changer de logiciel, de paradigme, comme le dit notre ami François Vasquez . Ça déborde, il faut réduire la quantité de déchets.

Même si celà ne plait pas aux industriels et aux sous-marins qui croisent dans les parages de Montpellier-Métropole.

Avec tout le respect que nous vous devons.

Raymond GIMILIO
Président de l'ODAM

Publié le 06/04/2019 ! 11:22  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Montpellier : des associations demandent un référendum local sur la question du futur stade

Midi-Libre : Publié le 01/04/2019 à 16:07 / Modifié le 01/04/2019 à 16:07. Cliquez sur ce lien pour lire l'article de Midi-Libre.

 Vingt associations avaient adressé, le 27 février, un courrier "resté sans réponse" portant sur les dépenses publiques qui seront engagées pour la construction du nouveau stade à Montpellier, et pour le raccordement du tramway à la gare de Montpellier Sud de France.

Dans ce courrier, les associations demandaient à Philippe Saurel, Président de la Métropole, de soumettre par référendum local à la population de la métropole la décision de réaliser ou non ces projets, ces derniers "ne figurant pas sur son programme lors des dernières municipales".

 "Ce stade répond-il à l'intérêt général ?"

Les associations signataires invitent donc le Président de la Métropole à répondre aux questions qu'elles se posent, ce mardi 2 avril à 11 h à La Carmagnole, au 10 rue Haguenot.

  •  Quel montage financier pour la réalisation du futur stade ?
  • Ce complexe sportif avec boutiques, restaurants, hôtels, salle de spectacle et logements est-il nécessaire ?
  • La situation géographique de ce stade est-elle acceptable ?
  • Quelle superficie de terre arable va être sacrifiée ?
  • Quelle quantité de béton et de bitume devra être déversée ?
  • Ce stade répond-il à l'intérêt général ?
  • Que devient le stade de la Paillade ?
  • La construction d'un stade décidée sans consultation ni débat est-elle envisageable?
  • Le collectif se dit prêt "à préparer le référendum, notamment lors de la phase nécessaire de débat". Qui ne tente rien...

 Les associations signataires : Alternatiba Montpellier, AMIES , APPEL , Attac Montpellier, Brasserie des Idées. Cabanes du Salaison,Eau Secours 34, Figuerolles En Friche, FNAUT Montpellier, Fondation Patrick Geddes, Football du Peuple,Gardiens de la Gardiole,I-Boycott, La Carmagnole, La Cimade Maguelone Gardiole, Mediterranée durable, ODAM, Projet Citoyen 34, Riverains de Garosud , Tempo Si.

 

Publié le 04/04/2019 ! 17:43  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
logo fond bleu clair.jpgNous ne changeons pas de sigle  -  par RGimilio

Bien que le titre officiel de notre association déposé officiellement en préfecture soit maintenant "Observatoire Indépendant des Déchets et de l'Environnement de Montpellier-Métropole", notre sigle demeure "ODAM".
 

Le Président
Raymond GIMILIO


ODAM-Metro_cadre_500x117.jpg

Publié le 03/04/2019 ! 20:55  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Halte au béton  -  par RGimilio

Un seul mot : Halte au béton !
s

Vous avez compris que nous sommes contre l'urbanisation à outrance.

Publié le 03/04/2019 ! 20:54  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Shadok_pompe_250x178.jpgEvolution de l'ODAM  -  par RGimilio

logo_oideam_abeille_grise_100x100.jpg

L'ODAM évolue vers l'OiDEAM. Le nouveau sigle qui sera soumis à une prochaine Assemblée générale (en préparation), intègre deux concepts :

  • le i d'Indépendance, affirmant que nous ne sommes au service de personne, sauf des citoyens et de nos adhérents ;
  • le E d'Environnement, pour nous affirmer dans la globalité des problèmes qui se posent à notre territoire : l'agglomération, la communauté de communes de Montpellier dont on nous affirme qu'elle évoluer vers Montpellier-Métropole ;
  • une abeille butineuse car symbole de la nature menaçée. ;
  • un liseré vert encadrant le tout, rappelant discrètement notre engagement écologiste-apolitique.

Une croissance démographique artificiellement provoquée et entretenue entraîne une bétonnisation de tous les terrains disponibles, une bulle immobilière qui grossit, grossit ! Du béton, de l'asphalte, dans des zones basses, inondables : nous dénonçons le projet OZ ! Dangereux, inutile, occupant des zones inondables !

Nous lançons l'alerte !

Publié le 03/04/2019 ! 20:52  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Shadok4_cadre_ba120x171.jpgDe la persévérance  -  par RGimilio

C'est dommage que ce site ait été abimé. Courage, on les aura ! Le site est en rechargement et mieux protégé.

Publié le 03/04/2019 ! 20:50  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Si Maera la station d'épuration fut présentée dans le passé comme la « Rolls » des stations d'épuration, nous avons toujours dit à l'ODAM que nous étions contre sa conception et son fonctionnement actuel et non contre Maera comme celà a pu être écrit par erreur. L'eau qui est rejetée en mer dans le Golfe d'Aigues-Mortes comporte de nombreux micro-polluants dangereux, elle est insuffisamment épurée.

Nous attendons des preuves de l'inocüité des effluents qui voyagent dans les 13 km du tuyau qui se déverse au large de Palavas. Nous attendons aussi des preuves que les dispositifs à ultraviolets destinés à stériliser les effluents sont bien en place et que des bactéries coliformes ont bien tuées !

Il y a pire. Quand les précipitations sont violentes, Maera se décharge directement dans le Lez. On appelle celà un « by-pass ».  cry

Publié le 03/04/2019 ! 20:48  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Les Kite-surfers qui, après l'épisode neigeux des 28 fevrier et 1er mars 2018 qui ont bravé les éléments, sont tombés malades.

De source bien iformèe, des analystes médicales sont en cours.crybiggrin

Publié le 03/04/2019 ! 20:42  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Shadok_pompe_250x178.jpgLe MMMag(asine)  -  par RGimilio

Sommes nous dans l’erreur si nous affirmons que le luxueux magazine « MMAG » édité par la métropole n’est pas un média d’information mais un outil de propagande ? Il suffit pour s’en convaincre de lire attentivement les différents numéros, chaque mois de ce papier imprimé de grand luxe (format 22,5x33, papier glacé). Si le lecteur comptait le nombre de fois où on parle du maître des lieux et du quart de page supplémentaire attribué à son groupe majoritaire « ils s’expriment », sans compter les articles signés des différents vice-Présidents et tutti-quanti, où est la démocratie participative et de proximité ? M. Levita a droit à 2 pages généralement plus un quart de page supplémentaire ! Ridicule !

Du temps de la défunte Association des Contribuables de l’Hérault (MartineOutais-OutaisMartine ?), nous tirions à boulets rouges sur les dépensocrates en les menaçant sur l’air de la Carmagnole-Ah ça ira, ça ira, ça ira « les dépensocrates à la lanterne » !

Publié le 03/04/2019 ! 20:40  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Notre doctrine

Nous militons pour une écologie citoyenne et indépendante, sur bases scientifiques, dans votre intérêt (contre les gaspillages) et dans celui de nos-vos enfants (générations futures). Ceci dans le respect des lois en vigueur dans notre pays, pour un environnement sain et agréable, hors de tous pouvoirs religieux et/ou politiques. Ceci pour permettre aux générations futures de vivre en bonne santé sur une planète préservée des pollutions. Nous n'affirmons rien sans preuves ou références à des publications dont nous détenons les copies ou les originaux. Nous vous proposons de télécharger diverses chartes (voir section Téléchargements).
Si telles sont vos valeurs, vous devez, vous pouvez demander à nous rencontrer et/ou adhérer à notre association.
L'union faisant la force, l'ODAM est membre fondateur du CIDES34, un collectif formalisé d'associations qui luttent pour la défense de l'Environnement et de la Santé et pour un traitement vertueux des déchets.

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
4 Abonnés

Convention d'Aarhus

La Convention d'Aarhus (selon Wikipedia) est :

« Le droit à l’accès à l'information est le droit qu'a toute personne ou organisme de demander à une collectivité ou service public d’obtenir une copie de documents ou informations détenues par cette collectivité ou service public. Ce droit porte sur un document existant, en l’état où il existe, et dans le format où il existe dans le service. Cela se traduit souvent par la délivrance de photocopies de tout ou partie de document, par de la consultation sur place, ou, si l’information est disponible sous format numérique, par une copie de fichier (aux formats disponibles couramment dans l’administration) sur support physique ou par envoi par message électronique. »

Accès à ce site et navigation

Consultez la "FAQ". Ce site est aussi accessible sur votre Smartphone (iPhone ou autres appareils). Cliquez sur le menu horizontal ci-dessous pour le guide du site. Pour le moment, l'accès au Forum est libre, lisez la Charte du Forum : le modérateur veille à éliminer les incivilités. Le respect de tous est indispensable, la défense de notre environnement est une chose trop sérieuse pour admettre des fantaisies.

Mentions légales

Cliquez sur ce lien pour consulter les mentions légales de ce site.

Le fait pour l'ODAM de citer un organisme et d'indiquer un lien vers son site ne signifie en aucune façon que nous approuvons sa politique et ses propositions. Nous informons le plus objectivement possible, le lecteur doit pouvoir de faire son opinion : nous faisons confiance à son libre discernement

Le Président de l'ODAM

Raymond GIMILIO